Nos realisations

Retrouvez sur cette page nos différentes réalisations, dans l'ordre chronologique de leur création.


Eglise St-Pierre et Paul, Carélie (Russie du Nord)

Voici les photos de l'iconostase réalisée par notre atelier à l'église de St-Pierre et St-Paul, dans la ville de Lodeinoye Pole, située en Carélie, en Russie du Nord.


Eglise St Jean Chrisostome, Bruxelles

Photos de l'iconostase de l'église St-Jean Chrisostome de Bruxelles, rue de L'Orient. Cette église a été mise à la disposition des communautés syriaques, maronites et chaldéennes.


Chapelle "mère de Dieu de toute protection" de Banneux

Depuis septembre 2010, l'atelier d'iconographie s'est engagé dans un grand projet : l'écriture de huit icônes de grande taille (2m x 1.20m) pour la décoration murale de la chapelle orthodoxe "mère de Dieu de toute protection" à Banneux.

C'est là que la mère de Dieu est apparue en 1935 et s'est nommée elle-même "vierge des pauvres", à la petite Mariette Béco : l'historique de ce projet commence lorsque le père Guy Fontaine, hiéromoine et recteur de la paroisse orthodoxe russe du Laveu à Liège, constate que de nombreux orthodoxes viennent vénérer la mère de Dieu à Banneux.

Il en conclut qu'une chapelle orthodoxe serait la bienvenue pour y célébrer la sainte liturgie lors des fêtes mariales qui sont nombreuses dans l'orthodoxie.

Il contacte l'évèque de Liège, monseigneur Jousten et le recteur des sanetuaires, monsieur l'abbé Palm. Dans un esprit de fraternité oecuménique, ceux-ci aecèdent à sa demande et lui donnent en location un bâtiment désaffecté, situé tout près du lieu des apparitions.

Cette future chapelle présente cependant un inconvénient : les murs extérieurs sont constitués par huit grandes baies vitrées. Cet aspect ne convient pas pour une chapelle orthodoxe. Le père Guy Fontaine a alors une idée géniale : pourquoi ne pas obturer ces baies avec de grandes icônes dont la face peinte serait tournée vers l'extérieur comme de grandes fresques, protégées des intempéries par les vitres ?

Aussitôt émise, cette proposition suscite l'enthousiasme des membres de l'atelier. Mais il y a un autre problème : l'argent manque pour réaliser les réparations et la décoration de la chapelle. Qu'à cela ne tienne! Marie n'a-t-elle pas dit elle-même qu'elle était la "Vierge des pauvres" ? Tout le monde accepte de travailler gratuitement. Et .... les fonds arrivent, miraculeusement, pour l'achat des matériaux de base....

Tout le monde se met au travail ; Dimitri Malcev stuque les huit grandes planches. Annette Gottschalk dessine toutes les compositions iconographiques, et les iconographes de l'atelier se mettent à l'ouvrage. Une journée entière, par semaine, est consacrée à ce travail. Les icônes représenteront chacune un épisode de la vie de Marie :

1. La naissance de la mère de Dieu

2. L'annonciation de la mère de Dieu

3. La nativité de Jésus Christ

4. La présentation de Jésus au temple

5. Les noces de Cana

6. La crucifixion de notre Seigneur Jésus

7. La descente du Saint-Esprit ou Pentecôte

8. La dormition de la mère de Dieu

A ce jour, les icônes sont terminées et mises en place. Depuis lors, les iconographes s'attèlent aux écritures des icônes de l'iconostase. Entretemps, de courageux paroissiens, aidés par des amis catholiques, ont isolé le toit et le sol de la chapelle et entamé l'édification de la structure de l'iconastase, et tout cela aussi gratuitement !

Une iconographe, Marie Poretta, membre de l'atelier, a réalisé l'icône de la dédicace de l'église " mère de Dieu de toute protection ". L'atelier Saint Séraphim a encore du pain sur la planche ! La réalisation de cette chapelle se fait dans la joie et chacun apporte ses compétences à l'oeuvre commune. Cette oeuvre a resserré les liens entre orthodoxes et catholiques dans un esprit de compréhension mutuelle, de respect et de fraternité œcuménique.

Nous expérimentons chaque jour la vérité de cette parole de Dostoïevski : "La beauté sauvera le monde" .


Décoration de la nouvelle iconostase de l'église St-Nicolas de Lille

L'atelier a réalisé 4 grandes icônes pour cette iconostase dont la structure a été réaliseé par des artisans grecs. Ces icônes, les voici terminées :

  • Le Christ Pantocrator ;
  • La Mère de Dieu ;
  • L'Archange Michel ;
  • L'archange Gabriel.

Adresse : Eglise Orthodoxe russe, Rue Necker, Lille


Pâques 2012 : notre mission est accomplie !

L'atelier d'iconographie a terminé les huit grandes icônes illustrant la vie de la Vierge . Celles-ci occultent, à présent, les fenêtres de la chapelle. Au-dessus de chaque icône, écrit en lettres d'or, un petit panneau rappelle la scène représentée. Entretemps, nous finissons la décoration intérieure : achèvement de l'iconostase, avec les douze icônes des grandes fêtes et l'icône de la Trinité ; et dans le choeur, derrière l'autel, l'icône de la Déïsis.

Nous avons aussi écrit une icône originale spécialement dédiée à la Vierge des pauvres. Elle a été bénie le 31 mars 2012.

Inspirée de l'icône orthodoxe bien connue :" Mère de Dieu, source de vie ", elle a été adaptée à la représentation traditionelle de la Vierge de Banneux. En symbole d'union oecuménique entre les Eglises d'Orient et d'Occident, deux chapelles caractéristiques de celles-ci ont été représentées. Le 30 septembre 2012 a eu lieu la dédicace de notre chapelle "Mère de Dieu de toute protection ", avec la présence simultanée de Monseigneur Jousten, évèque de Liège du côté catholique et Monseigneur Gabriel de Comane, du côté orthodoxe.